Boutique
Partager la page

Histoire

1796

François-Louis Cailler est né à Vevey. Il sera le fondateur de la plus ancienne marque de chocolat de Suisse encore en vente.

1806

Une statistique rapporte que Vevey est à cette époque un centre de production du chocolat qui compte sept chocolateries.

1818 – 1820

François-Louis Cailler est associé à Abram L. C. Cusin d’Aubonne, dans un commerce d’épicerie à Vevey où ils vendent aussi du chocolat. Pendant que son associé démarche les clients et prend les commandes, Cailler mène l’affaire à Vevey.

1819

Premier prix courants disponible de François-Louis Cailler.

1820

Dès 1820 Cailler loue des fabriques pour y fabriquer du chocolat à grande échelle.

Cailler approfondit voire même acquiert ses connaissances de la production de chocolat lors d’un voyage en Italie. A cette époque, des contacts personnels et commerciaux, en particulier entre les chocolatiers de Turin et de Vevey, existaient.

1821 – 1826

En 1821, l’association Cailler et Cusin prend fin et François-Louis Cailler continue à mener les affaires seul.

Par manque de moyens financiers suffisants, Cailler cherche un nouvel associé. Il choisit Johannot Chappuis, déjà mentionné comme livreurs de cigares dans sa correspondance. En 1825, leur collaboration prend fin et F.-L. Cailler reprend seul la production de chocolat.

Dans le moulin Chenaux Ziegler à Corsier-sur-Vevey, il fabrique du chocolat de manière industrielle grâce à la force hydraulique.

1826 – 1828

L’association Cailler Johannot Chappuis fait faillite en 1826 et c’est Madame Cailler qui gère l’entreprise jusqu’à ce que François- Louis soit à nouveau autorisé à mener ses affaires.

1830

Charles-Amédée Kohler (1790-1874) achète un moulin à Lausanne pour y établir une fabrique de chocolat.

1832 & 1840

François-Louis Cailler acquiert des fabriques à Corsier-sur-Vevey et Vevey au bord du « Canal de la Monneresse » qui leur permet d’utiliser la force hydraulique.

1852

François-Louis Cailler meurt et sa femme, épaulée par ses deux fils Auguste et Alexandre, continue de faire marcher l’affaire.

1866

Naissance d’Alexandre-Louis Cailler, petit-fils de François-Louis Cailler.

1867

Daniel Peter, mari d’une fille de François-Louis Cailler, se lance dans la fabrication de chocolat sous le nom Peter-Cailler.

1875

Daniel Peter invente le chocolat au lait.

1890

Lancement des pralinés Cailler.

1898

Alexandre-Louis Cailler ouvre une nouvelle chocolaterie à Broc et développe la production de chocolat au lait à grande échelle.

1904

Premières traces de la fabrication des « branches » Cailler. La branche originale est mentionnée pour la première fois en 1896 dans les livres de recettes de Kohler.

Daniel Peter et Charles-Amédée Kohler deviennent partenaires et créent la « Société générale de chocolats. Peter & Kohler réunis ».

1905

Par un accord avec Peter & Kohler, Nestlé lance son propre chocolat au lait fabriqué par Peter & Kohler. Les chocolats de tous les partenaires bénéficient désormais du réseau international de vente de Nestlé.

1907

Cailler élargit la gamme de ses pralinés avec le lancement de bonbons extra-fins.  Ils sont vendus en boîte cadeaux sous la marque FEMINA déjà avant la première guerre mondiale.

1911

A l’ère des grandes avancées de l’industrie chocolatière, la société Peter (menée par Daniel Peter) et les entreprises de Kohler, déjà partenaires, s’associent à l’entreprise Cailler. Le but de cette association est de faire connaître au monde entier la qualité du chocolat suisse, basée sur l’invention du chocolat au lait et du chocolat fondant. La nouvelle entité issue de cette union prend le nom de « Peter, Cailler, Kohler Chocolats Suisses S.A. ».

Alexandre-Louis Cailler met alors au point un nouveau procédé basé sur celui de Peter pour la fabrication du chocolat au lait, toujours appliqué aujourd’hui. Il permet d’obtenir un chocolat plus lacté et plus crémeux en utilisant du lait condensé liquide issu du bon lait des hauteurs de la Gruyère, réputé bien au-delà des frontières helvétiques. De nos jours, Cailler est le seul chocolatier en Suisse qui utilise du lait concentré, et non du lait en poudre, dans la fabrication de son chocolat, ce qui confère à celui-ci ce goût lacté d’une onctuosité incomparable.

1920

Kohler lance CHOCMEL, un chocolat au miel et aux amandes moulues.

1923

Lancement de Frigor, développé par le confiseur de Cailler, Charles Panchaud.

1929

Fusion de Peter, Cailler, Kohler et du groupe Nestlé.

1937

Invention de la technologie des bulles d’air pour le chocolat en tablettes, connu depuis lors sous le nom de Rayon.

1940

Lancement de Cailler Dessert.

1979

Lancement des pralinés Ambassador.

2006

Relance de la marque sous le nom « Cailler of Switzerland ».

2009

Ouverture du Chocolate Centre of Excellence (CCE) à Broc.

2009

Lancement de la marque Sublim.

2010

Ouverture de Maison Cailler – La Chocolaterie suisse : un parcours visiteur qui permet de percer les secrets entourant l’origine et la fabrication du chocolat en faisant appel à tous les sens.

2010

Lancement de la marque Cailler Cuisine.

2012

Lancement de la gamme de tablettes Cailler 200 g.

2015

Le chocolat Cailler dans un nouvel emballage estdésormais disponible dans les boutiques des aéroports et sur Amazon en Chine et aux Etats-Unis.